AccueilPortailS'enregistrerConnexionservimg  historique

Partagez | 
 

 Championnat du Monde de Handball 2019 (résolu)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
chardon29

chardon29

Masculin Nombre de messages : 24589
Age : 66
Localisation : Bro-Gernev
Date d'inscription : 24/01/2010

MessageSujet: Re: Championnat du Monde de Handball 2019 (résolu)   Jeu Jan 24 2019, 16:03

Re
Citation :
Déjà qualifiés, les Tricolores se sont offert "le luxe" de lever le pied. En demi-finales vendredi, ils peuvent affronter la Norvège, la Suède ou le Danemark à Hambourg. Tout dépendra du résultat du match entre les Danois et les Suédois ce mercredi à Herning (Danemark).

Donc croisons les doigts, on n'y croit ! clin d'oeil

a plus
Revenir en haut Aller en bas
chardon29

chardon29

Masculin Nombre de messages : 24589
Age : 66
Localisation : Bro-Gernev
Date d'inscription : 24/01/2010

MessageSujet: Re: Championnat du Monde de Handball 2019 (résolu)   Ven Jan 25 2019, 10:27

Hello
France - Danemark, comme on se retrouve…



En demi-finale du Championnat du monde, la France affronte le Danemark ce vendredi à Hambourg. Un vieil ennemi que les Bleus trouvent régulièrement sur leur route vers les médailles internationales. Un adversaire très adversaire solide.

Demi-finale du Mondial 2009, finale du Mondial 2011, de l’Euro 2014 et des JO 2016, match pour la 3e place à l’Euro 2018… Depuis dix ans maintenant, la France et le Danemark ont pris l’habitude de se retrouver dans les matches à enjeux des compétitions internationales. La péninsule scandinave est d’ailleurs l’équipe que les Bleus ont le plus affronté en phase finale depuis dix ans (5 fois) devant la Croatie et l’Espagne (4 fois). Une rivalité au sommet du handball mondial.

Le Danemark sans fausse note

Depuis le début du Mondial, Français comme Danois ont maîtrisé leur sujet sans aucun souci. Pour les coéquipiers de Mikkel Hansen, cinq victoires au premier tour dont une autoritaire contre la Norvège (30-26) qui disputera l’autre demi-finale face à l’Allemagne puis trois nouvelles au tour principal notamment face à la Hongrie mais surtout la Suède qui n’avait concédé qu’une seule défaite jusqu’ici. Pour les Bleus, une seule défaite mais dans un match sans enjeu contre la Croatie, mercredi soir.

Les Danois s'appuient évidemment sur l'une des stars mondiales du handball, l'arrière du Paris SG Mikkel Hansen, meilleur buteur du tournoi avec 53 réalisations et qui retrouvera son coéquipier en club et rival à l’échelle internationale, Nikola Karabatic. ”Ils sont costauds et en confiance. Ce sera un adversaire difficile à jouer mais nous avons toutes les clefs et l’équipe pour les faire douter, et les battre”, estime le meneur du Paris Saint-Germain.

Côté Français, on comptera une nouvelle fois sur la défense, la meilleure du tournoi sans doute même si les chiffres penchent en faveur des Danois (21,4 buts encaissées par match contre 23,5 pour les Français). Oui mais contre des adversaires moins dangereux. “On ne peut plus se cacher”, assure Valentin Porte auteur de 13 buts depuis le début du Mondial et troisième joueur de champ le plus utilisé par Didier Dinart derrière Ludovic Fabregas et Dika Mem. “Nous sommes à la porte de la distribution des médailles, note le sélectionneur. Il ne faudra pas avoir de regrets et tout donner pendant une heure pour passer en finale. Il faudra aussi de l’envie, de l’engagement et de la détermination.”

En Allemagne, pas au Danemark

Côté Français, “le souvenir douloureux” dixit Fabregas, de la finale des Jeux Olympiques 2016 de Rio est toujours présent. Favoris pour une troisième médaille d'or d'affilée, les Bleus avaient subi à Rio leur défaite la plus marquante de la décennie. Après son non-match dans une rencontre sans enjeu devant la Croatie, l’équipe de France sait qu’elle entre désormais dans le vif du sujet. “Le Danemark est une équipe qui joue très bien au Hand et qui déjà tout gagné, rappelle Vincent Gérard, 37% de parades dans ce Mondial. Le match sera compliqué et difficile mais pour devenir champion du monde, il faut bien disputer ce type de match.”


Revenir en haut Aller en bas
jc59
Co-admin
jc59

Masculin Nombre de messages : 32517
Age : 74
Localisation : Nord
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Championnat du Monde de Handball 2019 (résolu)   Ven Jan 25 2019, 19:12

hou hou
Ben voilà...38 à 30 pour des Danois bien plus forts aujourd'hui ! 
Espérons la médaille de Bronze... bounce


  
 
Configuration * HP 570 /Intel Core i5-7400 :Turbo 3,5 GHz : 4 coeurs : 6 Mo de mémoire cache/ 8 MO  RAM-DDR4/  1 SSDM2 pcie 120 GO/+ HDD 1TO + dock 2 DD / CG:AMD Radeon R5 435 + Intel 630 - 2 Go DDR3/ Windows 10 64 b- 1809- build 17763.292/ SOSH/Orange 14Mbps/ FF 65.0 64b -Edge(44.17763.1.0)-IE (11.253.17763.0) /Windows Defender/MBAM 3.7.1/CCleaner 5.52/Acronis TI 2017./ EaseUS Todo backup 11.5
* * Smartphone WIKO Rainbow lite 4G android 5.1.1
Revenir en haut Aller en bas
chardon29

chardon29

Masculin Nombre de messages : 24589
Age : 66
Localisation : Bro-Gernev
Date d'inscription : 24/01/2010

MessageSujet: Re: Championnat du Monde de Handball 2019 (résolu)   Sam Jan 26 2019, 12:05

Un petit résumé tout de même repondre

La France humiliée par le Danemark en demi-finale



Le Champion Olympique danois n'a fait qu'une bouchée du double champion du monde en titre. Dans la Barclaycard Arena de Hambourg, le Danemark n'a laissé aucune chance à l'équipe de France, en demi-finale du Championnat du monde (38-30). Transparents tout le long de la première période, les hommes de Didier Dinart ont été inefficaces et méconnaissables en défense. Incapables d'avoir un sursaut d’orgueil, les Bleus tenteront de décrocher une médaille de bronze dimanche (14h30) face à l'Allemagne.

Les Bleus se sont fait marcher dessus, pour ne pas dire écraser. Redoutables depuis le début du Mondial, Mikkel Hansen et les Danois n’ont pas eu le mal du pays, en se rendant chez le voisin allemand pour la première et seul fois de ce mondial. Champion Olympique en titre, le Danemark reviendra sur ses terres, dimanche à Herning, pour essayer de soulever son premier titre mondial, et seul trophée manquant à son palmarès, contre la Norvège. En face, les Bleus devront relever la tête après cette humiliation pour décrocher une médaille de bronze. C'est la première fois depuis 12 ans (Mondial 2007 déjà en Allemagne en demie et le match pour troisième place) que la France perd deux matches d’affilée dans un grand tournoi.

Méconnaissable ! La défense tricolore, pourtant l’axe fort de cette équipe, a encaissé 21 buts en une mi-temps. Perforée par l'attaque danoise et le meilleur buteur de ce Monidal, Mikkel Hansen (auteur de 12 buts dans la rencontre), l'équipe de France n'a pas su mettre sa stratégie en place pour contrôler l'arrière gauche du Paris Saint-Germain. Un passage à vide au plus mauvais des moments pour une équipe qui n’avait jamais encaissé plus de 25 buts par matches depuis le début de la compétition, excepté la rencontre contre l’Espagne (victoire 33-30 des Bleus). Menés 15-21 à la pause, la messe était dite. Les Bleus n'ont pas trouvé la solution en deuxième mi-temps voyant même l'écart grimpé jusqu'à + 10 pour les Danois.

1 arrêt en 30 minutes

Bougée, passive, la défense tricolore n’a jamais pu trouver la solution. Preuve de l’échec de l'arrière garde française, les gardiens, n’ont réussi qu’un seul arrêt en première période, celui-ci venant de Cyril Dumoulin … à la 28e minute. Vincent Gérard, pourtant ultra efficace depuis le début du Mondial, a connu l'enfer à Hambourg. Meilleur gardien du dernier Championnat du monde et de l'Euro l'an dernier, le portier français n'a pas stoppé un seul ballon face aux Scandinaves (0/16).

Incapables de profiter de sa supériorité numérique, les hommes de Didier Dinart se sont fait punir à chaque fois qu’un deux minutes leur était sifflé. Les Danois, profitant systématiquement du but vide Français, ont creusé l’écart et humilié des Bleus désabusés face aux deux buts inscrits par Niklas Landin, le gardien scandinave, en première période.

"L'équipe de France n'a pas été la hauteur de l'événement"


En s'inclinant sévèrement, l'équipe de France connait un deuxième revers consécutif en demi-finale d'une grande compétition après l'échec contre l'Espagne à l'Euro l'an dernier. "On est frustrés, on est déçus, on se retrouve dans la même situation que l'an passé en perdant une demi finale. On a eu un tout petit peu de retard et ils ont pu trouver des tirs. On s'était appuyés jusqu'ici sur une bonne défense et on a perdu trop de balles." analysait à chaud Michaël Guigou.

"L'équipe de France n'a pas été la hauteur de l'événement, c'était un jour sans, a témoigné le sélectionneur français à l'issue du match. On a été balayé face à une belle équipe du Danemark. L'idée, c'est de se reconstruire dans la nuit et de bien terminer la compétition." Avant de conclure en protégeant sa jeune génération en larme après le coup de sifflet finale : "Il ne faut pas les accabler, ce sont des jeunes garçons, de 20, 21 ans, il ne faut pas tout jeter quand même."



La Norvège rejoint le Danemark en finale



La Norvège a rejoint le Danemark en finale du Mondial de handball en dominant l'Allemagne 30 à 25, vendredi à Hambourg.

Les Norvégiens, l'équipe qui a le plus progressé durant cette olympiade, se sont qualifiés pour leur deuxième finale d'affilée, de nouveau sur le terrain de l'adversaire, deux ans après leur défaite contre la France à Bercy. Ils ont créé la sensation en battant facilement, 31 à 25, l'Allemagne, qui partait favorite devant ses supporteurs. Il n'y a guère eu de suspense pendant cette rencontre dominée de bout en bout par les Scandinaves.

La revanche pour la Norvège ?

L'Allemagne était invaincue depuis le début du tournoi, n'ayant perdu qu'un seul point il y a dix jours à Berlin contre la France (25-25) qu'elle retrouvera pour la médaille de bronze, également à Herning dimanche (17h30). Il s'agira du deuxième match du tournoi entre le Danemark et la Norvège, le premier ayant été remporté nettement par les Danois 30 à 26. Ces derniers, déjà champions d'Europe (2008, 2012) et champions olympiques (2016), compléteraient leur palmarès avec un titre mondial. Ils ont déjà perdu trois fois en finale, en 2013 contre l'Espagne, en 2011 contre la France et en 1967 contre la Tchécoslovaquie.

Contre l'Allemagne, les Norvégiens ont pris la tête après un gros quart d'heure de jeu et ne l'ont plus lâchée. En deuxième période, ils ont contrôlé la situation avec une avance de deux à quatre buts. L'arrière norvégien Magnus Rod a été le meilleur marqueur du match avec 7 buts. Le pivot Bjarte Myrhol et l'arrière du Paris SG Sander Sagosen ont marqué six fois chacun. Côté allemand, l'ailier Uwe Gensheimer, du PSG également, a marqué sept buts (dont 4 penalties)

Revenir en haut Aller en bas
claudius
Administrateurs
Administrateurs
claudius

Masculin Nombre de messages : 21848
Localisation : Val de Marne
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Re: Championnat du Monde de Handball 2019 (résolu)   Lun Jan 28 2019, 07:24

Hello

La médaille de bronze pour une seconde ouf




Configuration bureauHP / Windows 7 64 bits / SFR / Kaspersky free / RAM 6 Go / IE11-FF-GC / Malwarebytes / CCleaner
Configuration portableToshiba / Windows 10 32 bits / SFR /  Windows Defender / RAM 3 Go / IE10-FF-GC / Malwarebytes / CCleaner
Smartphone Nexus 6 (android 7.1.7)
..Merci de ta visite Invité.
Revenir en haut Aller en bas
https://nul-55.discutforum.com
jc59
Co-admin
jc59

Masculin Nombre de messages : 32517
Age : 74
Localisation : Nord
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Championnat du Monde de Handball 2019 (résolu)   Lun Jan 28 2019, 10:00

hou hou
Comme quoi... il faut toujours jouer jusqu'au bout !
Jolie médaille de Bronze pour les Bleus ! chapeau


  
 
Configuration * HP 570 /Intel Core i5-7400 :Turbo 3,5 GHz : 4 coeurs : 6 Mo de mémoire cache/ 8 MO  RAM-DDR4/  1 SSDM2 pcie 120 GO/+ HDD 1TO + dock 2 DD / CG:AMD Radeon R5 435 + Intel 630 - 2 Go DDR3/ Windows 10 64 b- 1809- build 17763.292/ SOSH/Orange 14Mbps/ FF 65.0 64b -Edge(44.17763.1.0)-IE (11.253.17763.0) /Windows Defender/MBAM 3.7.1/CCleaner 5.52/Acronis TI 2017./ EaseUS Todo backup 11.5
* * Smartphone WIKO Rainbow lite 4G android 5.1.1
Revenir en haut Aller en bas
chardon29

chardon29

Masculin Nombre de messages : 24589
Age : 66
Localisation : Bro-Gernev
Date d'inscription : 24/01/2010

MessageSujet: Re: Championnat du Monde de Handball 2019 (résolu)   Lun Jan 28 2019, 12:31

lunettes
Le Danemark écrase la Norvège et devient champion du monde



Après avoir balayé les Bleus en demi-finale, les Danois n'ont fait qu'une bouchée des Norvégiens, totalement impuissants, en finale du Mondial ce dimanche (31-22). A Herning (Danemark), et dans une salle totalement acquise à leur cause, les coéquipiers de Mikkel Hansen ont vite pris l'ascendant. Ils deviennent ainsi pour la première fois champions du monde, après trois échecs en finale.

Net et sans bavure. Rien ne pouvait arrêter les Danois sur ce Mondial. N'ayant connu que la victoire avant d'aborder la finale, ce dimanche, le Danemark n'a pas tremblé pour prendre le meilleur sur la Norvège et devenir champion du monde. Le seul titre qui manquait au palmarès du pays.

A Herning (Danemark) et dans une salle chauffée à blanc, les locaux ont mis une dizaine de minutes à réellement entrer dans leur match (5-4, 9e). Puis la marée rouge a submergé la Norvège. Les Danois n'ont pas hésité à tuer tout suspense dès la première période. A la pause, ils comptaient déjà sept buts d'avance. Un écart maintenu jusqu'au terme du match. Car en phase de poules, les deux équipes s'étaient déjà affrontées. Le Danemark l'avait emporté (30-26), mais avait vu son adversaire réalisé un comeback en fin de match, alors que l'écart avait atteint les neuf buts.

Mikkel Hansen en extraterrestre

Alors en finale, les Danois n'ont jamais relâché la pression. Comme vendredi face à l'Equipe de France, l'attaque danoise a fait parler la poudre grâce à la puissance de sa base arrière. Les bras danois, capables de transpercer n'importe quelle défense, ont encore fait la différence. Mikkel Hansen en est l'exemple. Le joueur du PSG a encore brillé par sa capacité à dominer les défenses adverses. Il finit la rencontre avec sept réalisations, ce qui lui permet de terminer largement en tête du classement des buteurs (72 buts) et surtout d'être élu meilleur joueur du tournoi.
Outre sa force de frappe, le Danemark a fait déjouer la Norvège en montrant une agressivité défensive intense. Mis sous pression par les quelque 12 000 personnes présentes dans la salle et par la combativité danoise, les Norvégiens n'ont jamais su trouver les solutions. En témoignent les nombreux tirs à 9 mètres souvent pris par défaut et par dépit. Surtout que chaque manqué des Norvégiens était accompagné des cris de joie du public. Dans les cages, Niklas Landin, qui glanait beaucoup de récompenses individuelles entre 2013 et 2016, a écœuré les tentatives norvégiennes, qui sonnaient comme des barouds d'honneur.

Directement qualifié au Jeux Olympiques

La Norvège n'a donc pas réussi à élever son statut mondial. Défaits en finale du Mondial 2017, les Scandinaves conservent leur rang de vice-champions du monde face à des Danois en mode rouleau-compresseur. Comme lors de cette finale, le Danemark a donc roulé sur la compétition. Ce sacre mondial lui permet ainsi d'avoir déjà son billet pour les Jeux Olympiques de 2020, à Tokyo. Les équipes classées de la 2e à la 7e place, dont la France fait partie, obtiennent le droit de participer directement à des tournois de qualifications olympiques.



Les Bleus s'arrachent pour le bronze



Laminée en demi-finale par le Danemark (38-30), l'équipe de France a redressée la barre dans la petite finale du Mondial à Herning. Les Bleus ont pris l'ascendant sur l'Allemagne en deuxième mi-temps après avoir connu des problèmes à l'allumage en début de rencontre. Nikola Karabatic a donné la médaille de bronze aux Français à la dernière secondes du match (26-25).

Le déclic après la claque. Attendus au rebond, les Bleus ont retrouvé des ressources mentales face à une Allemagne toujours mobilisée. C’était pourtant bien mal parti. Si la défense tenait globalement, c’est en attaque que les Français manquaient de ressort. Dans ses buts, Wolff n’avait pas besoin de trop s’employer pour faire douter les Bleus qui perdaient sur blessure leur gardien Cyril Dumoulin. La Mannschaft en profitait pour se détacher en deux temps. A 9-6 puis à 13-9 à la pause. Didier Dinart n’est pas un adepte du coup de gueule mais ses mots réveillaient les Bleus. Et l’équipe se remettait en marche grâce à une supériorité numérique (13-11, 34e). Il n’en fallait pas plus pour voir revenir les guerriers tricolores, en tête pour la première fois depuis le 5-4 des premières minutes (15-14).

Karabatic a le dernier mot

Une faim symbolisée par Luc Abalo qui s’y prenait à trois fois pour marquer face à Wolff (18-16). Mais les Allemands ne désarmaient pas et tenaient tête aux Bleus jusqu’au bout. Ça se jouait encore dans la dernière minute. En poule, N'Guessan avait égalisé à l'ultime seconde. Après une grosse frayeur à dix secondes de la fin, cette fois c'est Nikola Karabatic, titulaire d'entrée, qui crucifiait les Allemands avant le buzzer. C'est la quatrième fois d'affilée que la France termine sur le podium d'une compétition internationale après l'argent des JO-2016, l'or du Mondial-2017 et le bronze de l'Euro-2018. Depuis les Jeux de 2008, ils totalisent 11 médailles sur 14 possibles. Le grand total depuis le premier podium aux Jeux de Barcelone en 1992 est de vingt.



Nikola Karabatic, comme un symbole



Buteur à la dernière seconde face à l'Allemagne, Nikola Karabatic a permis à la France de décrocher le bronze ce dimanche, au Mondial (26-25). Revenu en cours de compétition, utilisé par parcimonie, le leader des Bleus a su être décisif au meilleur des moments.

Certains choses ne sont pas anodines, sont comme liées à un destin assez mystique. Nikola Karabatic marquant à la dernière seconde de la petite finale du Mondial en fait partie. Son cri de rage, les bras écartés, le visage marqué. Nikola Karabatic a célébré ce but comme s'il offrait le titre planétaire aux Bleus. "Dès le début, on a compris que ça allait être très difficile. Mais on s'est battus en guerriers. Cette médaille même si elle n'est pas en or, elle représente beaucoup pour nous", confiait l'homme de 34 ans au micro de BeIN Sports suite au match. "J'ai eu Géraldine (sa femme, ndlr) qui m'a dit avant le match, "qu'Alec (son fils) allait shooter et sauter avec moi devant la télé. Tout ce qu'il veut, c'est que tu ramènes une médaille". J'ai pensé à ça et ça m'a motivé et poussé à tout donner."

Un but pour une nouvelle page de sa légende

Pourtant, rien ne laissait penser que ce but libérateur allait être inscrit par Nikola Karabatic. Sur les dernières minutes de la rencontre face à l'Allemagne, au moment où les deux équipes se tenaient dans un mouchoir de poche, Karabatic n'entrait que sur phases défensives. Ce fut le cas sur l'action victorieuse.
Le joueur du PSG se trouvait au bord du terrain quand les siens ont perdu le ballon à quinze de secondes du terme. Le changement attaque-défense se fait rapidement malgré la contre-attaque allemande contenue par les Français. Dans la foulée, Luc Abalo intercepte miraculeusement et lance Michael Guigou à l'assaut du but. "Et là c'est "à l'abordage!". Je ne sais même pas combien de temps il reste. Je lève la tête mais comme l'écran géant est juste au-dessus de moi, je ne vois rien", confesse Nikola Karabatic. Le numéro 13 tricolore se retrouve alors aux avant-postes et hérite du ballon. "J'entends quelqu'un qui crie "tire, tire, tire"". Celui-ci, déclenché à 59'59 sur le chrono, fait mouche. Une action des anciens du groupe, ceux qui ont quasiment tout connu en bleu.

Malgré l'intervention de la vidéo, le but est bien validé. "Ça m'a tué un peu la célébration, alors que je savais qu'il était valide. Je me suis dit "non! ce n'est pas possible! ils vont l'annuler !". Puis j'ai vu Nico Claire et Tchouf (Cédric Sorhaindo, les deux joueurs qui suivaient le match en tribunes, ndlr) qui avaient vu la vidéo et qui m'ont dit "c'est bon! c'est bon!". Là, on a pu exploser de joie", a commenté Karabatic, qui écrit une nouvelle page de sa carrière, une nouvelle page de l'équipe de France.
Seulement quatre buts dans la compétition

Le plaisir est d'autant plus grand au regard du parcours de Karabatic avant d'arriver au Mondial. Opéré en octobre du pied pour éliminer un hallux valgus, un "oignon" dans le langage courant, le Français était annoncé forfait pour la compétition. Mais guerrier dans l'âme, il a travaillé pour accélérer sa guérison. "Être là avec l'équipe au bout de deux mois et demi, c'était beau. Je remercie le staff du PSG avec qui j'ai beaucoup bossé".

Entré en cours de compétition, Nikola Karabatic a été ménagé par Didier Dinart, sélectionneur français. Le triple meilleur joueur du monde a joué des morceaux de matches (2h 32 min en tout), tentant de contribuer à la construction du jeu et à la défense. Mais en délaissant totalement le secteur offensif. En demi-finale face au Danemark, il n'a passé que onze minutes sur le terrain, uniquement en défense. Karabatic conclut ce Mondial avec quatre buts (!) sur quinze tentatives. Parmi eux, le but du bronze donc et c'est là le plus important : "C'est pour des moments comme ça que je vis de ma passion. Je suis le plus heureux du monde. Et heureux d'avoir fait vibrer les gens derrière leur télé, comme on ne l'a pas fait en demi-finale."

Une page de tournée, mais bientôt la Coupe du Monde Féminine de football en France (du 7 juin au 7 juillet) suivie de la Grande Boucle (du 6 au 28 juillet)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Championnat du Monde de Handball 2019 (résolu)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Championnat du Monde de Handball 2019 (résolu)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Jeux qui ne veut pas demarrer (résolu )
» Le G278 et les sons [Résolu]
» meilleur job du monde
» Bonjour tout le monde les gens...
» [ Résolu ]2445 LM et Base Camp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  Le sport en général.-
Sauter vers: